LIGNE DE VIE

Les lignes de vie sont indispensables pour les opérations de travaux en hauteur. L’utilisation de cet équipement de protection spécifique est nécessaire afin d’assurer la sécurité du travailleur. Il existe deux types de protections, l’équipement de protection individuelle ou collective. Les lignes de vie sont des équipements de protection individuelle.

Filtrer par

Prix

Prix

  • 119,00 € - 120,00 €

Catalogue CBR Levage
Créer un devis à partir de ce panier Demander un devis

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs

La ligne de vie définition

Une ligne de vie est un dispositif de sécurité qui permet à son utilisateur de s’y attacher dans le but de se sécuriser contre les risques de chute. Elle est principalement utilisée en escalade, dans les parcours acrobatiques en hauteur, les travaux en hauteur et sur les bateaux.

Les différents types de lignes de vie

Il existe deux sortes de lignes de vie à câble: la ligne de vie verticale et la ligne de vie horizontale. Même si elles sont similaires, ces deux lignes de vie doivent être considérées différemment parce que leurs installations et leurs utilisations sont différentes.

La ligne de vie horizontale

Aussi appelée système HLL (Horizontal Lifeline), la ligne de vie horizontale sert à retenir les chutes. Elle se constitue d’au moins deux points d’ancrage, entre lesquels une corde, un câble, une sangle ou une chaîne est tendue. L’utilisateur s’attache à ce support d’assurage souple. La ligne de vie est fixée sur des ancres. Ainsi, son assurage est très flexible et il permet à son utilisateur de se déplacer en toute sécurité. La ligne de vie horizontale est, dans la majorité des cas, constituée d’un câble ou d’un rail. Elle détient aussi un système qui permet de régler la tension, un absorbeur de choc qui limite l’impact sur la structure, au minimum deux ancrages fixes, des points de reprises intermédiaires et des angles. Ce type de système d’arrêt est un support continu, quasiment horizontal, avec une inclinaison inférieure à 15°C. Elle s’adapte à une grande quantité de configurations. Elle peut être posée sur une toiture inclinée, sur une toiture-terrasse ou sur différents matériaux (comme un bac acier, des membranes, du zinc, du cuivre, du béton, des fibres-ciments. Le produit doit se situer au-dessus de la tête de l’utilisateur et entre les points d’ancrages. Il existe deux sortes de lignes de vie horizontales : la ligne de vie sécurité de catégorie B (aussi appelé “temporaire”), et la ligne de vie catégorie C (aussi appelée “à demeure”)

La ligne de vie verticale

La ligne de vie verticale est un système de sécurité anti chute qui permet une circulation sans pour autant se décrocher sur les structures verticales les plus variées (comme les échelles, les éoliennes ou les pylônes). Elle se constitue d’un point d’ancrage supérieur sur lequel est fixé un support d’assurage souple. L’extrémité basse de la ligne de vie verticale peut être maintenue ou laissée libre. Elle ne fait pas partie de la résistance du système. Le travailleur s’attache à la ligne de vie à l’aide d’un dispositif qui voyage le long du support d’assurage souple. C’est un dispositif qui se bloque en cas de chute et qui évite ainsi une chute de l’utilisateur.

Comment choisir sa ligne de vie temporaire ?

La ligne de vie est un EPI mis en place le temps d’un chantier afin d’assurer la sécurité des travailleurs. Elle permet de relier deux amarrages, soit par un câble horizontal, soit par une sangle. Grâce à cela, les travailleurs peuvent se déplacer sans danger le long de l’ancrage et réaliser leurs missions. Pour choisir la bonne ligne de vie temporaire qui correspondra à vos besoins, il faut principalement prêter attention à deux critères. Le premier critère correspond à la matière. En effet, la ligne de vie peut être en sangle pour la légèreté et la facilité d’installation, ou encore en câble pour ce qui concerne les environnements agressifs et la durabilité.

Réglementation des lignes de vie

Les travaux en hauteur sont encadrés par l’article R4323-61 du code du travail. Cet article explique que les conditions qui sont liées aux EPI contre les chutes de hauteur, dans l’éventualité ou des protections collectives ou temporaires ne sont pas possibles. La norme NF EN795 se répartit en 5 types de points d’ancrage. Le premier est le type A ou EN795-A. Il décrit les points d’ancrages uniques qui sont ancrés sur le support. Le deuxième est le type B (ou EN795-B) qui correspond aux points d’ancrages temporaires qui peuvent facilement être retirés, tout comme ceux qui sont simplement calés. Le troisième point d’ancrage est le type C (ou EN 795-C) décrit les lignes de vie. Le quatrième est le Type C (ou EN795-D). Il correspond aux systèmes à rails. Enfin, le cinquième et dernier point d’ancrage est le type E (ou EN795-E) présente les systèmes temporaires stabilisés par leur propre poids.

De manière générale, les dispositifs A, C et D sont fournis avec une attestation de conformité qui est donnée par un organisme agréé.

Si vous avez besoin d’informations complémentaires concernant nos différents produits de la section lignes de vie, notre service d’expert est à votre écoute du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30, sauf les jours fériés, pour répondre à vos questions et requêtes.

Vous serez ravis de savoir que tous nos devis sont gratuits.

Enfin, si vous souhaitez obtenir des informations de sécurité ou d’autres sujets liés au levage ou à la manutention, nous vous donnons rendez-vous sur notre blog.